Le massage pour les femmes enceintes : création d’un premier lien tendresse

Le massage pour les femmes enceintes : création d’un premier lien tendresse

Précautions

La pratique du massage pour les femmes enceintes s’effectue à partir du 4° mois.

Ce massage est un soin de bien-être qui se définit seulement par l’effleurage. On n’utilisera pas d’huile essentielle, mais plutôt de l’huile d’amande douce ou de l’huile d’olive.

Pour les autres parties du corps, on peut masser le bas dos, les jambes, le visage. On évitera cependant les pieds car en réflexologie plantaire, certaines zones du pied sont liées à l’utérus et pourraient engendrer des contractions.

Un temps pour soi

Douleurs dorsales et jambes lourdes font parties des petits maux inévitables de la grossesse. L’utilisation de massages doux, voire de foulage permettra de :

soulager les lombaires, libérer les tensions musculaires, favoriser une bonne circulation dans les jambes se reposer de la fatigue accumulée et du mal au dos.

A cause du chamboulement hormonal, des désagréments fréquents en début de grossesse (nausées, irritabilité ou nonchalance, etc.), la femme enceinte a besoin de soins et d’attentions. S’offrir ou se faire offrir une séance de massage prénatal, c’est prendre soin de votre corps et de votre moral tout à la fois !

Ce soin aux multiples bienfaits vous aidera à diminuer les tensions, la fatigue, le stress peut-être et à vous sentir bien dans votre corps qui est en train de se transformer.

Quels autres bienfaits pour la maman ?

Un soin à base d’huiles végétales bio comme l’huile d’amande douce, d’avocat ou de rosier muscat va nourrir la peau et limiter le dessèchement cutané pendant la grossesse. Le fait de masser avec ces huiles va redonner sa beauté à votre épiderme, et l’assouplir pour limiter l’apparition des vergetures surtout au niveau des jambes.

La circulation sanguine augmentée et ralentie chez la femme enceinte peine à drainer les graisses, c’est pourquoi la cellulite est généralement plus marquée chez la femme enceinte. Or le massage des jambes va améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

Un plaisir partagé

Lors d’un massage prénatal, vous allez être accompagnée pour lâcher-prise ; votre corps va alors secréter de l’ocytocine, l’hormone du plaisir. Or le fœtus va aussi ressentir cette vague de bien-être et de douceur, et profiter lui aussi de ce moment de relaxation que vous vous accordez.

Comment est-ce possible ?

Etonnamment, le toucher est le premier sens à se développer dans l’utérus. Ainsi les bébés, même avant de naître, peuvent ressentir les émotions, positives ou négatives, de leurs parents. Grâce au toucher, vous et votre bébé pouvez entrer en contact très tôt. Ne ratez pas cette occasion ! L’éveil des sens du bébé est un moment intense en émotions … Que du bonheur à partager !

Une communication

On parle de communication avec son bébé chez la femme enceinte pendant ces neuf mois, notamment grâce à l’haptonomie.

Avez-vous déjà entendu parler de l’haptonomie ou « toucher affectif » ?

Selon Wikipedia : « L’Haptonomie est définie comme science de la vie affective qui étudie et met en œuvre les phénomènes propres aux contacts affectifs dans les relations humaines. Elle peut s’appliquer à toutes les pratiques de soin et d’éducation. »

Frans Veldman, médecin hollandais, a eu l’idée d’appliquer cette science au monde prénatal. C’est donc à lui que nous devons l’idée du massage de bébé chez la femme enceinte, permettant d’entrer en communication avec le bébé in utero dès le quatrième mois de grossesse.

Des spécialistes ont mené différentes études qui montrent que le rythme cardiaque du bébé change quand sa maman le caresse. Il serait même plus sensible au toucher qu’à la voix. Les terminaisons nerveuses du sens du toucher du bébé se mettent en place dès le deuxième mois de grossesse, d’abord sur les lèvres, puis sur les mains, les pieds, le visage… Il aime donc, comme vous, les sensations tactiles qu’il ressent comme des caresses sur sa peau. Posez simplement la main sur votre ventre, en exerçant une petite pression : il viendra s’y coller…

N’hésitez pas à vous laissez guider pour vivre cette unique expérience et contactez-moi !

Cet article vous a plu ? Partagez-le en 1 clic

Facebook
Twitter
LinkedIn

Pour aller plus loin...

Retour en haut